Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2019 6 06 /04 /avril /2019 09:56

Exposition prolongée jusqu'au 20 Août 2019

 

Francis MBELLA,  "Vers le futur"  -  88 x 59 cm  -  Encres sur Bristol

Francis MBELLA, "Vers le futur" - 88 x 59 cm - Encres sur Bristol

  Dans le cadre de l'exposition itinérante : "Francis MBELLA World Tour, 2016 - 2022",  en partenariat avec la Collection Hélène BERNTZWILLERArt Reflex International, l'Est Parisien et les Champagnes EDOUARD MARTIN

  Le Cabinet Immobilier MARTINEZ & ASSOCIES, présente  15 Encres du Peintre Francis MBELLA

   COCKTAIL  de  VERNISSAGE :Le Samedi 20 Avril 2019 de 15H 30 à 20H 30  

   Cabinet Immobilier MARTINEZ & ASSOCIES : 50, rue de Ménilmontant 75020 Paris _  Tél : 01 43 58 08 08 08                      Exposition ouverte :  Du 20 Avril au 22 Juin 2019   Contact :   0140184479 Stéphanie CARTIER  _  @ : artreflex19@yahoo.com

Du 20 Avril au 20 Août 2019, 15 ENCRES du Peintre Francis MBELLA présentées au Cabinet Immobilier MARTINEZ & ASSOCIES Paris 20ème
Francis MBELLA, " L'espace mécanique " - 46 x 61 cm - Encres sur Bristol

Francis MBELLA se situe actuellement à deux extrémités de la spéculation spatiale. Il est probable qu'il n'a pas trouvé la formule de l'art de demain. Mais il est certain que partant des "reflets de la couleur" le mouvement qu'il a crée et fidèle à son esprit profond, il a ouvert des voies à un renouvellement possible de la représentation plastique.

On entend souvent parler de lui comme d'un chercheur cérébral ou d'un destructeur capricieux. Mais que dit-il : " Je ne considère pas la peinture comme un art de simple agrément, de distraction; mon appel c'est que l'art dépasse tous les clivages sociaux, politiques ou idéologiques pour s'adresser à l'homme, qu'il se libère du conformisme matérialiste en vigueur pour éveiller et nourrir aussi la part spirituelle de l'être, qu'il se fasse véhicule, non de haine ou de dérision, mais d'amour et de joie " 

                                                                                             Françoise KENNETH, Critique d'art

Partager cet article

Repost0

commentaires